INFORMATIONS SENIORS.

Un set à zéro pour l'équipe fanion.

St Affrique II / USR 3-6

Dimanche, les joueurs de l’équipe 1 se rendaient sur la pelouse de l’équipe réserve de Saint-Affrique. Suite à une mi-temps riche en buts, les rouges et noirs regagnaient les vestiaires avec un avantage de 4-2, grâce à un triplé de Xavier Julia et un but de Yann Bousquet.

Réduits à dix, les locaux réduisaient le score suite à un coup franc détourné en tout début de seconde période, mais Paolo Teixeira et Lanciné Soumaoro se chargeaient d’assurer la victoire requistanaise pour un score final de 6-3.

Lire la suite

Assemblée générale de l'USR.

C’est à la maison pour tous de Réquista que l’Union Sportive Réquistanaise a organisé son Assemblée Générale annuelle, dimanche dernier, devant plus de 60 adhérents.

L’occasion pour le président Victor Lacan de rappeler que cette saison 2020-2021 a été particulièrement tronquée du fait de la crise sanitaire. Les compétitions n’ont plus eu lieu depuis la fin octobre et le football a été pendant plusieurs mois mis au second plan. Les efforts sans relâche des dirigeants et bénévoles a toutefois permis au club rouge et noir de maintenir son attractivité avec la nouvelle saison qui s’annonce.

Le Maire de Réquista, accompagné de deux autres élus, a assisté à cette assemblée générale et a fait part de l’excellente collaboration entre la collectivité et le club. L’USR remercie l’ensemble des institutions qui nous accompagnent, ainsi que ses partenaires et sympathisants pour leur soutien sans faille.

Rendez-vous en septembre pour la reprise du football sur le stade Robert Fournier !

Lire la suite

Bientôt un club house au Robert Fournier.

L’année 2021 sera l’année de grands changements sur la commune. Dans le cadre de la rénovation des infrastructures sportives la municipalité a décidé la création d’un club House (bâtiment réservé aux membres d’un club sportif). Cette réhabilitation s’impose dans le cadre des nouvelles normes rendant les locaux actuels obsolètes (vestiaire douche toilettes). Ce bâtiment sera mutualisé entre l’association Union sportive réquistanaise (USR) qui pratique le football et le Lévezou- Ségala Aveyron (LSA) qui pratique le rugby. Compte tenu de cette mutualisation, la structure sera édifiée dans l’espace libre entre les deux stades. La maîtrise d’ouvrage sera portée par la commune. Sa conception se fera en collaboration avec les instances des deux clubs. Sa réalisation est prévue dans le courant de l’année 2021. L’USR, est une ancienne association au passé sportif glorieux, historiquement implantée sur la commune depuis 100 ans. Elle regroupe plus de 200 licenciés. elle enseigne la pratique du football aux enfants dès l’âge de six ans et pratique la compétition amateur jusqu’au plus haut niveau départemental (division 1). Le LSA qui regroupe plusieurs communes (La Primaube, Cassagnes-Bégonhès, Naucelle, Réquista) enseigne et pratique le rugby. Ce regroupement lui permet à l’heure actuelle d’évoluer à un niveau sportif très honorable (Fédérale 2 nationale). Ces deux associations de sport collectif contribuent au même titre que toutes les autres à rendre le territoire particulièrement attractif pour les jeunes sportifs et la municipalité se doit de les soutenir.

Paolo Teixeira: "Aujourd'hui, le football, c'est désagréable"

propos recueillis par mickaël nicolas pour CENTRE PRESSE
propos recueillis par mickaël nicolas pour CENTRE PRESSE

L’actuel coach de l’US Réquista (D1) livre sa vision de la crise sanitaire et surtout son impact au niveau sportif. Avec la crainte d’une dégringolade du nombre de licenciés dans les années à venir. Entretien.

 

Comment vivez-vous la crise sanitaire actuelle ?

C’est surtout compliqué au niveau du lien social. Nous perdons tous les petits plaisirs de la vie. De par mon métier, je suis moins impacté, car j’ai la chance de pouvoir me déplacer. C’est une situation assez complexe pour tous.

 

Quelle est votre situation avec l’USR depuis l’arrêt des compétitions ?

Nous sommes à l’arrêt total depuis presque trois mois. Avec l’évolution de la pandémie et devant le manque de visibilité, nous avons communiqué aux joueurs qu’il n’y aurait aucune reprise tant qu’il n’y aura pas plus de visibilité.

 

Le couvre-feu à 18 heures modifie-t-il la donne ?

Bien sûr, aujourd’hui en y ajoutant les conditions climatiques difficiles, il est tout simplement impossible de s’entraîner sauf le week-end.

Ce couvre-feu, c’est la mort du sport collectif.

 

Est-ce une décision personnelle ou collective ?

Nous en avons discuté avec les membres du staff technique ainsi que l’ensemble du club. Un footballeur senior a besoin de se projeter à court terme.

Comme je disais, nous n’avons aucune visibilité quant à une reprise. Si nous reprenons aujourd’hui, je perds mes joueurs, je vais les dégoûter.

 

Sportivement, est-ce difficile de garder votre groupe concerné en évoluant en première division départementale ?

Nous avons fait un point samedi dernier avec les garçons. Ils sont concernés, le football leur manque. C’est déjà une bonne chose. Car quand tu coupes pendant plus de deux mois, c’est compliqué de reprendre.

« La raison voudrait de tout arrêter »

 

Quel est votre point de vue sur la situation sportive ?

La meilleure solution de reprise serait le modèle play-off – play-down. Mais même avec cette formule, nous ne sommes pas du tout certain d’aller au bout. Les coefficients, ce n’est pas juste sportivement. Le gros danger, aujourd’hui, serait de reprendre et de s’arrêter à nouveau, ce serait catastrophique. La raison voudrait de tout arrêter et de reprendre à zéro en septembre. Il n’y aurait rien de dramatique à effectuer une saison blanche.

 

Qui doit prendre les responsabilités ?

Les fédérations, les ligues, les districts. Il faut un élément déclencheur. Aujourd’hui, j’ai l’impression que l’on donne de l’espoir, on imagine… Sans savoir du tout où l’on va. Si nous sommes rationnels, ne reprenons pas.

 

Quel impact prévoir sur le football ?

À Réquista, nous ne devrions pas trop en subir les conséquences. La catégorie senior en général va perdre beaucoup de monde. Les joueurs sont usés mentalement. De plus, beaucoup ont découvert le bonheur d’avoir des week-ends de libre. La contrainte des vestiaires qui sont fermés s’ajoute aussi. Les joueurs ne peuvent pas se doucher, nous ne pouvons pas boire un verre ensemble. L’ensemble fait que l’on perdra beaucoup de monde. Aujourd’hui, le football, c’est désagréable.

Calendriers 2021 !

 

Les calendriers 2021 sont disponibles !

 

En raison du contexte sanitaire actuel, la traditionnelle tournée des calendriers ne pourra être maintenue.

Toutefois, deux permanences seront assurées ce samedi 12 décembre afin que vous puissiez obtenir notre nouveau calendrier :

- une permanence au marché de Réquista

- une permanence chez notre partenaire Carrefour Market

Cette opération sera renouvelée le samedi 19 décembre.

Pour l’ensemble des licenciés du club, des calendriers sont à disposition aux permanences ainsi qu’au siège social du club.

 

Nous vous attendons nombreux et vous souhaitons de très bonnes fêtes de fin d’année !